Naviguer / Chercher

Nage sur place … une invention de Tenrev en 2006 !

Nage sur place en petite piscine

A l’époque cela faisait sourire… Nous étions en 2003 – 2004. Je testais différents systèmes de nage sur place dans une piscine gonflable de 3 mètres de diamètre. J’avais la ferme intention d’utiliser ce bassin pour prolonger mes entrainements de natation dans le cadre de compétitions de triathlon. J’ai tout essayé à commencer par l’élastique de nage bien entendu. Une écharpe en guise de ceinture, je me suis attaché à un tendeur élastique. Immédiatement, on se rend compte à quel point c’est inconfortable, voire spartiate ! Il est impossible de nager plus d’une minute, en tout cas en crawl, avec un tel instrument. Enfin, à force de tests, j’ai fini par me rendre compte qu’il fallait rigidifier le système…

De l’élastique à la perche

nage sur place
nage sur place

L’élastique était non seulement inconfortable par l’effet de yoyo, mais aussi par le fait qu’il est quasi impossible de garder l’équilibre dans l’eau sans avancer ! En conclusion, il fallait impérativement créer un système rigide qui supporte le nageur même inactif ! La perche était née. Le principe est simplement le fait qu’elle repose sur 2 points fixes : l’attache extérieure ( comme pour l’élastique d’ailleurs ) et la margelle de la piscine ( ou le boudin si la piscine est gonflable ) ! Grâce à ces 2 points fixes et à la rigidité de la perche, le nageur est maintenu à la surface. Même sans avancer, il reste stable dans l’eau et peut concentrer ses efforts sur la nage et non pas sur son équilibre.

Et l’entrepreneuriat dans tout ça ?

J’en viens enfin à l’aspect entrepreneurial de l’invention. Si j’écris cet article, c’est parce qu’avec le temps, on ne sourit plus aujourd’hui de ce système. A l’époque même le distributeur Décathlon que j’avais contacté avait écarté mon offre. Il est aujourd’hui le premier à afficher tous azimuts son élastique de nage. J’ai des dizaines de concurrents qui sont apparus en moins de 10 ans ( je ne compte pas un autre inventeur Mr Maillot qui lui a publié son produit en même temps que le mien, une vraie et sincère coïncidence ). non décidément la nage sur place ne fait plus sourire, bien qu’on voie les dents … qui rayent le parquet !   » Un joli business. Qu’en a t on à faire que tenrev ait déposé un brevet, qu’il soit médaillé au Lépine … Pfouuu, on va faire du fric !  » Voilà … Je me bagarre chaque jour avec des indélicats qui plagient mes textes, s’approprient mes essais. Des gens qui cherchent l’argent, sportifs de pacotille, même pas du dimanche, ou alors dans le canapé… Entreprendre, innover, aller de l’avant , n’est pas sans risque. Même protégé, on doit se battre chaque instant !