Naviguer / Chercher

Championnat du monde de triathlon 2018, puis-je inventer ?

Qualifié pour le championnat du monde de triathlon 2018 ironman 70.3 en Afrique du Sud en 2018

 

Aurais-je apporté la preuve que mes inventions et mes marques portent leurs fruits en matière de sport de haut niveau ? On connait ma perche de nage sur place en piscine, que j’utilise personnellement toute la saison pour l’entrainement. Nager de mars à octobre chez soi est un vrai avantage pour un compétiteur. La roue carbone triathlon ! C’est avec ma lenticulaire Elitrice que j’ai réalisé le chrono de 2h21 sur les 93 km du parcours de Vichy ( 39 de moyenne ) pour me qualifier pour les mondiaux l’année prochaine. Une super roue ! Finalement que dire du vélo de chrono que je suis en train de tester, sous la marque Elitrice lui aussi ? vraiment du matériel au top. En tout cas c’est certain, sans ces inventions, je ne serais pas parvenu à me hisser à la 4ème place du 70.3 de Vichy en catégorie V3, en 4h37 pour me qualifier pour Port Elizabeth, worldchampionships triathlon 2018.

Autres inventions dans le domaine du sport

En effet, sans trop en dire, cette qualification pour les mondiaux de triathlon 2018 me conforte dans l’idée de créer un système très pratique pour les cyclistes, essentiellement adapté au vélo de contre la montre cher aux triathlètes. J’espère que ce petit appareil permettra un meilleur confort et ainsi de gagner quelques précieuses secondes sur les courses ! J’avoue avoir pas mal de soucis de conception … et de prix ! Inventer, avoir des idées, c’est bien. Mais concrétiser, c’est une autre paire de manches. Pour mes tuteurs à tomates, j’ai mis 5 ans, pour une question de coût de production ! Alors ce système cycliste … Peut être verra t il le jour en 2020 ? … Ha non. 2018 j’espère bien. On en reparle …. Enfin, je ne sais pas si c’est l’effet des mondiaux, mais je suis presque en rupture de roues carbone Elitrice 🙂