Naviguer / Chercher

La e-compétition 2014 prend un nouveau tournant

Plus que jamais, l’innovation française est de mise pour tirer son épingle du jeu sur internet. Deux nouvelles caractéristiques d’intervenants sur le marché du e-commerce me font dire celà.

La première est la présence fort remarquée des grands groupes de distribution  » classique  » , qui vendent cette fois en ligne, avec l’ avantage concurrentiel certain du drive-in ! Ils en ont mis du temps à pénétrer ce marché. Structure de masse oblige, on ne bouge pas carrefour, intermarché ou leclerc si facilement. Mais quand ils sont lancés, avec leurs moyens financiers hors du commun, ils mangent tout sur leur passage, et surtout les petits, même implantés depuis 10 ou 15 ans sur la toile.

La deuxième est l’arrivée des étrangers dans la bataille ! Mon plus gros concurrent en violons est … anglais ! Mon plus gros concurrent en matière d’innovation est … chinois ! Oui, aujourd’hui les chinois ne s’adressent plus exclusivement aux professionnels, sur des sites à l’anglais approximatif, mais en bon français, sur des sites de e-commerce à destination du particulier. Résultat ? … Des prix jusqu’à 10 fois inférieurs à ceux du e-commerce français ! Heureusement que la douane  est là pour taxer tous ces petits colis d’orient … Après tout, je la paye bien la douane, sur mes imports. A sacvoir également que les colis qui échappent aux taxes sont légion, pour le moment du moins, car la poste et autres compagnies de transport, express notamment, s’organisent pour taxer chaque colis dans les prochaines années … Tout y passera, plus de passes droits.

Bilan … il faut innover en France, déposer des brevets, noyer les pistes qui mènent au produit fini ( faire intervenir plusieurs manufacturiers et s’occuper soi même de la confection du produit fini à expédier au client ). En 2014,  j’illustre cet exemple par le TENREV ASPI (  http://www.tenrev.com/tenrev-aspirateur.php  ) : un produit UTILE, qui permet de nettoyer sa piscine EN ECONOMISANT L’EAU , conçu en France, assemblé en France. Je suis certain d’avoir encore une longueur d’avance sur la concurrence … même étrangère, même asiatique. Bisque bisque rage 🙂

extrait d’interview de Phil Libin, Evernote : j’adore

Ça vous arrive de couper vos téléphones ?

Il y a tellement de choses à faire que je ne me déconnecte jamais. J’ai décidé  il y a quelques années que je ne prendrai plus de vacances. Les gens me disent  souvent :  » Tu devrais te reposer, débrancher un peu « . En fait, rester sur une  plage à ne rien faire, ça me stresse encore plus.

Trouvez-vous la France attractive pour des investisseurs étrangers ou  une entreprise comme la vôtre ?

Vous savez la réputation de la France aux USA c’est  que c’est un pays compliqué pour faire des affaires ou pour investir.  Les lois semblent compliquées pour les start-up. Il n’y a pas que les taxes,  c’est l’atmosphère générale qui semble complexe.

La souplesse du tigre et le trésor du pirate

Pour écrire une belle histoire de e-entrepreneur, il faut UN TRESOR DE PIRATE ( « de pirate », parce que ça fait plus aventurier et plus positif que  » de guerre  » ), et la SOUPLESSE DU TIGRE.

Le trésor s’acquière avec les années, en économisant sou à sou ( récupération d’emballages, faire et non pas faire-faire, être multi-tâches ). Il permet ensuite d’impressionner les fournisseurs quand ils constatent que faire un chèque à quatre zéros n’est pas un souci pour vous ( je pourrais dire « cinq » zéros … Mais quatre est suffisant croyez moi ). Là les prix baissent comme par magie, et le fournisseur heureux peut même ajouter de la marchandise gratuite en cadeau. Quelque part, le trésor continue de grandir ;- ) .

Ensuite la souplesse du tigre permet de prendre de court tous les concurrents bien gras et mous, englués dans les procédures hiérarchiques. Une année internet est une année de chien. c’est sept ans de vie réelle. Je ne vous fais pas un dessin sur la rapidité de la concurrence à copier vos idées, même de la part des gros mous pré-cités. La souplesse du tigre est donc la faculté d’aller vite, très vite, dans la décision ET l’action concrète. Dans mon cas, pour www.tenrev.com , j’ai créé certains produits, de l’idée à la vente, en passant donc évidemment par la fabrication, en moins d’un mois !

Je devrais ajouter à ces deux caractéristiques du e-entrepreneur,  la capacité à l’effort du sportif d’endurance. En effet il faut sans cesse rester vigilant, à l’écoute … 7/7, 365/365. Et c’est fatigant ! Personnellement je passe minimum 1h00 par jour dehors ( vélo, natation, course à pied ), 10h00 de sport hebdomadaire en moyenne, et ça me permet de tenir la distance. Pour le moment.

;- )